Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes critiques ou mes coups de coeur pour des expositions artistiques, des films et des actrices.

27 May

Steve McQueen, The Man and Le Mans

Publié par Philippe

Steve McQueen, The Man and Le Mans

Documentaire, réalisé par : Gabriel Clarke, John McKenna, scénario : Gabriel Clarke, produit par : Victoria Barrell, Jamie Carmichaël, David Green, Bonamy Green, Harl Hamilton, Torquil James, Michael Kaynes, Andrew Mariott, John McKenna, Chad Mcqueen, David Reeder, Beny Smith, Richard Sidenham, Gabriel Clarke, CONTENT, Noah Films, musique : John Copperthwaite, photographie : Matt Smith, montage : Matt Wyllie, ..., 1h 42mn, (2015).

 

Le documentaire "Steve McQueen, The Man and Le Mans" touche à ce qu'il y a de plus intime pour l'acteur à savoir sa passion pour les courses automobiles. Steve McQueen possédait une personnalité directe, franche, ennemie des compromis qui enchaine les succès aux box office ("L'affaire Thomas Crown", "Bullitt", ...). Sur les conseils du scénariste Alan Trustman il crée sa propre société de production ''Sun" pour mettre sa famille à l'abri. Steve McQueen suit également le mantra que lui répète Trustman "Fais ce que tu estimes être bon pour toi et ne te préoccupes pas de l'avis d'autrui" auquel il ajoute "Ne me cherche pas sinon je te démolis". Durant le tournage des "Sept mercenaires" Steve McQueen se découvre une passion pour la vitesse et participe au 12 heures de Sebring (1970) ou il termine deuxième derrière le pilote professionnel Mario Andretti. En juin 1970 il débarque avec sa famille au Mans pour tourner un film sur la célèbre course dirigé par le réalisateur des "Sept mercenaires" John Sturges. Cependant la réalisation du film ne se passera pas comme prévu. Tout d'abord Steve McQueen trompe régulièrement sa femme avec de jeunes admiratrices. Il a échappé ensuite par miracle à la tuerie visant l'actrice Sharon Tate en août 1969 alors qu'il devait se trouver avec elle. Enfin les rapports entre Steve McQueen et John Sturges se détériorent rapidement car le scénario ne contient aucune ligne et l'acteur préfère plutôt enchainer les tours de circuit. Aux Etats - Unis les producteurs s'inquiètent des coûts exorbitants de production. Ils nomment un autre réalisateur Lee Katzin pour reprendre le contrôle de la situation. Un tragique accident incite Steve McQueen à conclure un accord avec Katzin pour participer à une ébauche de scénario ou quelques répliques seront ajoutés. Le film intitulé "Le Mans" sera finalement réalisé mais il va connaître un destin particulier. Steve McQueen et sa femme Neile se séparent car elle ne supporte plus les infidélités de son mari. Le film déroute les critiques qui n'arrivent pas à le classer dans une catégorie précise malgré des images uniques tournées au coeur même de la course. Steve McQueen n'accepte aucune critique et il s'isole en rompant les relations avec de nombreux amis dont Alan Trustman et en ne participant plus à aucune course automobile.

Affiche du film "Le Mans".

Affiche du film "Le Mans".

Commenter cet article

À propos

Mes critiques ou mes coups de coeur pour des expositions artistiques, des films et des actrices.