Ceci n'est pas un musée

par Philippe  -  17 Février 2015, 07:54

Ceci n'est pas un musée

"Quant les arts visuels dialoguent avec la danse, la poésie et la musique", exposition à la Fondation Maeght du 29 novembre 2014 au 15 mars 2015. Ouvert tous les jours sans exception, octobre - juin : 10 h. - 18 h., juillet - septembre : 10 h. - 19 h., 06570 Saint - Paul - de -Vence.

Voici le troisième et dernier rendez - vous organisé par la Fondation Maeght pour célébrer son cinquantième anniversaire. En mars 1965 le percussionniste Francis Miroglio apprend après une représentation des ballets de l'Opéra de Marseille qu'une fondation consacrée à 'art contemporain vient d'ouvrir ses portes dans une pinède qui surplombe le village de Saint - Paul - de -Vence. Il se rend sur place en compagnie du sculpteur Calder. Il estime que l'acoustique de la cour Giacometti qui se situe au centre de la fondation permet d'organiser des concerts. Il contacte Aimé Maeght et lui propose de créer un festival de musique. Aimé Maeght est intéressé mais il trouve que le lancement d'un festival de musique est prématuré. Il se donne donc un an de réflexion. Convaincu de la réussite de l'entreprise Francis Miroglio élabore trois projets de concerts en une nuit qu'il présente le lendemain à Aimé Maeght. Ce dernier pose quelques questions techniques puis décide que le festival aura lieu fin juillet 1965. Il demande au peintre Joan Miro de faire la couverture du programme.

Aimé Maeght et Francis MiroglioAimé Maeght et Francis Miroglio

Aimé Maeght et Francis Miroglio

Le festival accueille la musique contemporaine pour son lancement en juillet 1965. Les compositeurs et les artistes proposent des œuvres inédites. Le public est réceptif et l'atmosphère autour de la fondation est propice au dialogue. Une dynamique de collaboration se crée entre les artistes. Les compositeurs discutent avec les peintres et les sculpteurs. Des chorégraphes échangent avec des professionnels du théâtre et des jazzmen afro - américains parlent avec des musiciens européens. cet esprit d'ouverture et de créativité se poursuit dans des éditions qui suivent. Pour le festival de 1967 la fondation organise en même temps une exposition consacrée au poète René Char. Le théâtre fait aussi son apparition avec des lectures de poèmes de René Char effectués par la compagnie théâtrale Jacques Guimet. Le festival de 1969 innove encore en organisant des projections de films d'art et expérimentaux. Le compositeur Francis Miroglio présente également en exclusivité mondiale deux œuvres musicales alors que le peintre Alain Le Yaounenc organise des projections de peintures.

Le chorégraphe Merce Cunningham

Le chorégraphe Merce Cunningham

Le dernier festival celui de 1970 se déroule en même temps que l'exposition "Art vivant aux Etats - Unis". Cette exposition propose des séances de cinéma underground américain et des events d'artistes américains. Le festival est ponctué de performances artistiques qui donnent lieu à la tenue d'états généraux du théâtre à l'initiative de Sylvie Monfort pour parler de la création théâtrale. Le concert de jazz du Sun Ra Orchestra ponctue le festival. Il se déroule dans un théâtre expérimental gonflable conçu par Hans Walter Müller.

En 1971 les organisateurs doivent se résoudre à arrêter l'expérience car le coût d'une telle entreprise dépasse les possibilités financières d'une fondation privée. Le fils d'Aimé Maeght Adrien tente en 1984 de redonner vie au festival en y introduisant des évolutions technologiques. Les grands compositeurs (Krivine, Portal, ...) et les grands interprètes (Rostropovitch, ...) s'investissent aussi dans l'aventure. Cependant l'expérience s'arrête en 1989 à cause du coût d'une telle entreprise. A l'occasion du cinquantième anniversaire de la fondation Thierry Miroglio le fils de Francis a interprété des œuvres de son père et ses propres compostions. Le contrebassiste Robert Black et le chœur philarmonique de Nice se sont aussi produit. Cependant ces concerts ne constituent pas une renaissance du festival voulu par Aimé Maeght et Francis Miroglio.

Le concert du Sun Ra Orchestra en 1970Le concert du Sun Ra Orchestra en 1970

Le concert du Sun Ra Orchestra en 1970

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :