Dorothea Lange, politiques du visible

par Philippe  -  1 Décembre 2018, 12:33

Dorothea Lange, politiques du visible

Exposition du 16 octobre 2018 au 27 janvier 2019 au Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, 75.008 Paris, ouverte le mardi (11h - 21h), du marcredi au dimanche (11h - 19h), fermée le lundi, tél. : 01.47.03.12.50, ticket : 10 €.

 

Tout le monde connait ou doit avoir vu au moins une fois le célèbre "Migrant Mother" photographié en 1936 par Dorothea Lange. Cette photographe connue commence plutôt sa carrière en photographiant des portraits dans le style pictorialiste à New - York puis à San Francisco. Cette expérience lui sera utile pour fixer sur la pellicule la souffrance des travailleurs migrants. Le krach boursier de 1929 et une terrible sécheresse plonge les Etats - Unis dans une terrible récession qui arrive jusqu'à Dorothea Lange lorsqu'un chômeur indécis s'arrête devant son studio photo. Elle sort alors de son studio et va photographier les chômeurs et les soupes populaires. Le cliché "White Angel Breadline" (1933) attire l'attention de son futur mari le sociologue Paul Taylor et de la FSA (Farm Security Administration) que dirige Roy Stricker. Comme de nombreux photographes célèbres (Walker Ewans, Gordon Parks, ...) Dorothea Lange realisera des clichés pour la FSA qui illustreront les textes rédigés par son mari Paul Taylor. 

Dorothea Lange "White Angel Breadline" (1933)

Dorothea Lange "White Angel Breadline" (1933)

Le travail de Dorothea Lange s'apparente à un document sur les ravages de la crise de 1929 qu'elle accompagne de légendes détaillées. Ses clichés montrent des visages et des corps frappés par l'épreuve qui captent l'attention du spectateur par l'intensité de leur regard. "Migrant Mother" montre ainsi Florence Owens Thompson veuve et mère de sept enfants à Nipomo (Californie) parmi les migrants louant leur force de travail après avoir perdu leur ferme. Dorothea Lange réalise plusieurs clichés en se rapprochant du sujet jusqu'au célèbre gros plan final. Elle s'éloignera ensuite de la FSA car son directeur Roy Stricker ne veut que des images neutres et impersonnelles. Cette rupture commence lorsque Dorothea montre des Afro - Américains frappés par les discriminations ou les mexicains suant dans les champs. Elle s'accentuera avec la censure du gouvernement américain qui frappera son travail sur l'internement d'américains d'origine japonaise dans des camps en 1942.

Dorothea Lange "Colored family from Houston (Texas) in California" (1939), "Japanese children with tags" (1942)
Dorothea Lange "Colored family from Houston (Texas) in California" (1939), "Japanese children with tags" (1942)

Dorothea Lange "Colored family from Houston (Texas) in California" (1939), "Japanese children with tags" (1942)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :