Gérald Bloncourt, le photographe franco - haïtien

par Philippe  -  3 Décembre 2018, 20:14

Gérald Bloncourt, le photographe franco - haïtien

Casquette de marin sur la tête et voix puissante le photographe et peintre Gérald Bloncourt a vécu plusieurs vies. Dans sa famille l'engagement n'est pas un vain mot car son grand - père a participé à la commune, son oncle et l'un de ses frères ont été résistants alors qu'un autre fondait le Samu. Gérald Bloncourt s'engage dans le militantisme dès 1944 lorsqu'il fonde le Centre d'Art Haïtien puis participe en 1946 avec Jacques Stephen Alexis et René Depestre aux Cinq glorieuses qui aboutissent à la chute du gouvernement Lescot. Obligé de fuir Haïti il se réfugie en France mais il aura toujours pour objectif de faire juger les Duvalier père et fils. A Paris il couvre les conflits sociaux pour différents journaux et ses clichés seront rassemblés dans deux livres : "Le regard engagé, parcours d'un franc - tireur de l'image" et "Le Paris de Gérald Bloncourt". Gérald Bloncourt découvre également les bidonvilles de l'Est parisien ainsi que les ouvriers portugais qui construisent la tour Montparnasse. Il suit les routes de l'émigration qui partent du Portugal et couvre la révolution des Oeuillets (1974). Le musée national de l'émigration exposera ses clichés en 2013 puis éditera un livre "Le regard engagé des fils des grands découvreurs" en 2015. L'Afrique occupera aussi une place dans la travail de Gérald Bloncourt quant il couvrira en 1976 la guerre que le Front Polisario menait et mène toujours contre le royaume du Maroc. 

Gérald Bloncourt "Rue de Jacmel" (2007)

Gérald Bloncourt "Rue de Jacmel" (2007)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :