Ben et ses invités, la vie est un film

par Philippe  -  26 Juin 2019, 06:05

Ben et ses invités, la vie est un film

Exposition au 109 du 15 juin au 19 octobre 2019 ouverte du mardi au samedi de 13h à 19h, 89 route de Turin, 06300 Nice, tél. : 07.66.38.02.02, entrée libre.

 

Dans le cadre de la biennale consacrée au cinéma le 109 accueille le plasticien Ben et ses invités (Mosset, Armleder, Viallat, Perrin, Pinaud, Verna, Parent, Panighi, Filliou, Combas, ...). Cette exposition résulte d'une rencontre entre Ben et le délégué aux Arts et au Cinéma Robert Roux qui se connaissent depuis longtemps. L'exposition se compose d'un tiers d'oeuvres de Ben réalisées entre 1958 et 1978. Dans sa boutique (Laboratoire 32) rue Tonduti de L'Escarène ou il accrochait des objets sur la façade il rencontre des membres de l'école de Nice. Yves Klein y établit une règle qui guidera Ben : s'approprier le monde sans jamais copier en étant toujours le premier. Fidèle à cette règle il étudie toutes les théories et découvre le potentiel de l'écriture (informations, marques, publicités). Ben crée alors sa propre calligraphie en écrivant sur une boite avec une pipette pleine de peinture acrylique. Voulant aider les artistes il n'instaure aucune hiérarchie lorsqu'il expose son travail parmi celui de ces confrères mais il privilégie toujours l'ego de l'artiste car l'art est ego. Ben reproche ainsi à la nouvelle génération d'être trop timorée car elle masque presque toujours son ego.

Ben et Philippe Perrin
Ben et Philippe Perrin

Ben et Philippe Perrin

Ben s'intéresse depuis longtemps à la nouveauté car il évolue depuis son enfance dans un milieu ou la culture joue un rôle important. Cet attrait se manifeste également lorsqu'il rencontre Arman qui lui conseille de s'ouvrir à la nouveauté. Cette recherche ne l'empêche pas de s'interroger sur la place qu'il occupe dans l'art à une période ou les produits dérivés se multiplient. Ben développe une approche transgressive de l'art éloignée des idées dominantes. Il aborde sans crainte les questions liées à la diversité et au métissage dans une époque ou la pensée dominante consiste à s'aligner sur le discours développé par l'extrème droite. Ben s'engage également dans la défense des langues régionales et de l'identité régionale. Ces prises de positions trouvent leur origine dans les discussions qu'il tenait au Laboratoire 32 avec les membres de l'école de Nice et aux performances artistiques réalisées sur La Promenade des Anglais avec pour objectif d'abolir la frontière entre l'art et la vie afin de démontrer que le théâtre réside dans la rue.

Ben devant le Laboratoire 32 et Richard Verraud
Ben devant le Laboratoire 32 et Richard Verraud

Ben devant le Laboratoire 32 et Richard Verraud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :