Berlin 1885, la ruée sur l'Afrique

par Philippe  -  3 Août 2019, 07:35

Berlin 1885, la ruée sur l'Afrique

Documentaire réalisé par J. Calmettes, scénario : J. Calmettes, produit par : Les Films d'ici, LOOKSfilm, Les Films de la passerelle, Chiloë production, Arte France, RBB, RTBF, TV5 Monde, J. Calmettes, David Bedah, Frédéric Cheret, Gunnar Dedio, Laurent Duret, Serge Lafoi, Katja Pilgrim, Christine Pireaux, Céline Rauw, Christelle Uzu, Marco Voss, photographie : Sabine Lancelin, distribution : Jacques Spiesser, Jean - Pierre Rajot, Carla Brandt, Pierre Banderet, Fabrice Michel, Nicolas Pignon, ..., (2010), 1h 25mn.

 

Le 15 novembre 1884 l'homme le plus puissant d'Europe le chancelier Bismarck réuni une conférence à Berlin destinée à partager l'Afrique entre les puissances européennes. Le 25 février 1885 un traité fixe le tracé des frontières que nous connaissons. Les européens poursuivent deux objectifs : s'emparer du maximum de territoire en Afrique pour s'enrichir et faire face aux deux futures puissances les Américains et les Russes. Le principal point de divergence entre les participants à cette conférence porte sur le bassin du Congo car il donne l'accès au coeur de l'Afrique. Pour parvenir à leurs fins les européens n'hésitent pas à utiliser tous les subterfuges. Le roi des belges Léopold II engage l'explorateur américain Stanley et comme ses homologues signe des traités inégaux avec les chefs coutumiers africains la plupart analphabètes pour les déposséder de leurs terres. Aucun africain n'est invité à cette conférence et les principaux protagonistes abordent les problèmes avec une profonde ignorance de la réalité africaine. Dès le début des travaux les participants prononcent de grands discours sur l'émancipation alors que pendant ce temps là des théories racistes basées sur l'étude des crânes humains et une pseudo hiérarchisation des races se développent en Europe. Ces théories déteignent sur les participants qui une fois les discours prononcés présentent les africains comme des ivrognes. Le texte signé en février 1885 semble anodin mais l'article 35 introduit la notion d'occupation effective qui permet de prendre possession d'un territoire à condition d'y planter un drapeau. Les Africains voyaient la frontière comme un lieu d'échanges et de mixité. Les colonialistes européens en particulier le roi Léopold II en feront une prison qu'ils transformeront en enfer pour les populations locales.

La conférence de Berlin (1884 - 1885)
La conférence de Berlin (1884 - 1885)

La conférence de Berlin (1884 - 1885)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :