Le talent caché d'Ernest Mancoba

par Philippe  -  2 Octobre 2019, 06:30

Le talent caché d'Ernest Mancoba

Grâce à l'exposition organisée il y a quelques mois de cela par le Centre Pompidou à Paris le public découvre l'oeuvre de l'artiste sud - africain Ernest Mancoba. Formé à la sculpture sur bois par des missionnaires il quitte en 1938 l'Afrique du sud dominée par le régime de l'apartheid pour se rendre à Paris. Sur place il se lie avec les artistes danois membres du groupe CoBrA dont sa future femme Sonya Ferlov. Injustement qualifié par un critique d'art de "point noir" du groupe CoBrA et ignoré par les organisateurs de l'exposition qui célébrait les créateurs africains en 1989 ("Magiciens de la terre") Ernest Mancoba développe un art inclassable qui rejette la distinction entre art figuratif et art abstrait dans lequel la figure de l'unité occupe une place centrale. Après la disparition d'Ernest Mancoba en 2002 son galeriste danois Mikaël Andersen récupère ses archives. Le fils d'Ernest Mancoba enregistre également des entretiens avec son père pour mieux cerner le travail qu'il effectue. Ernest Mancoba sollicite le subconscient, formule ce qui n'est pas dit pour aspirer à l'universalité tout en ne négligeant pas la spiritualité.

Peinture réalisée par Ernest Mancoba.

Peinture réalisée par Ernest Mancoba.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :