Tenet

par Philippe  -  17 Septembre 2020, 08:19

Tenet

Réalisé par Christopher Nolan, scénario : Christopher Nolan, produit par : Ivo Felt (Line producer), Thomas Hayslif, Christopher Nolan (pga), Dileep Singh Rathore, Emma Thomas (pga), Warner Bros., Syncopy Films, image : Hoyte Van Hoytema, music : Ludwig Göransson, montage : Jennifer Lane, distribution : John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debick, Kenneth Branagh, Aaron Taylor John, Michäel Caine, ... , 150mn , (2020).

 

Les films que dirige Christopher Nolan défient le sens commun car ils infiltrent le subconscient ("Inception"), transmettent des informations quantiques ("Interstallar") ou jouent sur la flexibilité du temps ("Dunkerque"). Cette spécificité s'applique également aux films de super héros qu'il réalise ("Batman begins", "The dark knight" (2008) et "The dark knight rises" (2012). Christopher Nolan parvient toujours à récolter les budgets les plus élevés des studios américains (100 millions de $ pour "Dunkerque" et 200 millions pour "Tenet") sur des films cérébraux mais avec "Tenet" le but semble différent. L'épidémie de Covid 19 repousse tous les tournages à 2021 et "Tenet" apparaît comme le film capable de sauver l'industrie cinématographique. Un agent secret privé d'un humour à la James Bond malgré la fascination que Christopher Nolan éprouve pour le héros veut sauver la planète qu'un oligarque russe cherche à détruire. Le héros n'appartient ni à la CIA, ni au MI6 et il passe son temps à demander à ceux qu'il croise le nom de leur employeur. Nolan adore les failles spatio - temporelles et chacun de ses personnages se trouve face à un double venu du futur. Les doubles se reconnaissent facilement car ils font tout à l'envers (conduire, courir, marcher, parler) et traduisent l'obsession du réalisateur d'inverser la courbe du temps. Pour réaliser ses films Christopher Nolan s'entoure des mêmes collaborateurs et travaille avec le même studio depuis 2002. Intégrer son équipe s'effectue après un strict bilan de compétences et en respectant un voeux de silence car depuis "Following" (1998) il s'occupe de tout sur le plateau.

John David Washington

John David Washington

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :