Africa Mia

par Philippe  -  13 Octobre 2020, 08:12

Africa Mia

Documentaire, réalisé par : Richard Minier, scénario : Richard Minier, Pascal Blanchard,  Jean - Philippe Bodin, Emmanuel Cyriaque, directeur de la photographie : Richard Minier, Emmanuel Cyriaque, Edouard Salier, montage : Julien Perrin, production : Michel Grassi, Noëlle Samri, Toufik Ayadi, Christophe Barral, New Story, Heavy Surf, Universal Music, SRAB Films, Charades, distribution : Boncana Maïga, ..., 77mn.

 

"Africa Mia" résulte de la volonté d'un producteur français de Musique Richard Minier de raconter l'histoire oubliée de dix musiciens maliens partis se perfectionner dans la musique à Cuba en 1964. Le Mali devient indépendant en 1960 et son premier président Madibo Keïta décide que le pays doit se doter des structures nécessaires pour accroître son développement. Il demande à son ministre de la culture de rechercher dans tout le pays de bons musiciens qui seront envoyés à l'étranger afin d'enseigner le musique lorsqu'ils rentreront au pays. A l'invitation du leader cubain Fidel Castro dix personnes parmi lesquelles se trouvent Boncana Maïga partent vers Cuba ou ils intègrent le conservatoire d'Alejandro Garcia et suivent les enseignements de Rafaël Lay. Ils forment un orchestre qu'ils baptisent "Las Maravillas de Mali" (Les merveilles du Mali) en référence à l'île de Maravillas au large des côtés de Floride et enregistrent un album dans le studio Egrem sur lequel se trouve leur unique succès "Rendez - vous chez Fatoumata". L'orchestre se forge une grande renommée mais l'aventure de "Las Maravillas de Mali" tourne court car un coup d'Etat renverse le président Keïta en 1968. Tous les membres retournent au Mali sauf Boncana Keïta qui préfère partir pour la Côte d'Ivoire ou il animera une émission à la TV ivoirienne qui permettra à de jeunes talents comme Manu Dibango de se faire connaître. Pour réaliser ce documentaire Richard Minier s'est rendu à Cuba ou il a filmé le studio Egrem, retrouvé les musiciens cubains qui accompagnaient les maliens et reconstitué les lieux qu'ils avaient fréquenté. Le dernier survivant de l'orchestre Boncana Maïga retrouve ainsi avec émotion l'endroit ou il a débuté sa carrière musicale.

La pochette et le disque de Las Maravillas de Mali.

La pochette et le disque de Las Maravillas de Mali.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :