Sur les traces de Charles Nègre

par Philippe  -  9 Avril 2021, 13:31

Sur les traces de Charles Nègre

Durant la période de confinement le Musée de la Photographie de Nice propose sur son site internet de suivre le parcours de Charles Nègre un photographe originaire de Grasse. Ce dernier éprouve une passion pour l'image dès sa plus tendre enfance et décide durant ces études de monter à Paris ou il étudie l'art sous la direction du peintre Ingres. Charles Nègre expose différentes toiles entre 1843 et 1864 au Salon parisien mais il n'arrive pas à devenir célèbre. En 1844 à l'âge de vingt trois ans il découvre le daguerréotype (le premier procédé photographique) et décide de photographier tout ce qu'il voit car il perçoit toutes les potentialités offertes par ce nouvel appareil. Charles Nègre améliore le tirage des photographies grâce à la technique dite du "bain d'or" et ira même jusqu'à inventer le mouvement à travers son fameux cliché intitulé "Les ramoneurs en marche" (1852). L'exposition virtuelle insiste également sur la période qui s'étend entre 1860 et 1870. Charles Nègre se trouve en effet sur la Côte d'Azur ou il assiste à l'arrivée du chemin de fer qui va bouleverser le développement urbain des principales agglomérations du littoral. Il immortalise ces transformations sans oublier les habitants en incluant les membres de sa famille des notables de la ville de Grasse. Pour diffuser ses tirages Charles Nègre utilise les services de plusieurs éditeurs - libraires qu'il s'agisse d'Amarante à Menton, de Robaudy à Cannes ou de Delbecchi à Nice. Il délaissera la Côte d'Azur le temps d'un voyage qu'il effectue avec le duc de Luynes en terre sainte durant l'année 1865 avant de s'éteindre. Charles Nègre tombe progressivement dans l'oubli après 1880 et il faudra attendre 1936 pour qu'il soit redécouvert à l'occasion de grandes expositions photographiques organisées à Paris et à New - York.

Charles Nègre "Les ramoneurs en marche" (1852)

Charles Nègre "Les ramoneurs en marche" (1852)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :