Matisse, méditation vençoise

par Philippe  -  20 Septembre 2021, 12:39

Matisse, méditation vençoise

Exposition au Musée de Vence jusqu'au 10 octobre 2021, 2 place du Frêne, 06140 Vence, ouvert du marid au dimanche (11h - 18h), tél. : 04.93.58.15.78, ticket : 6€. Chapelle Matisse, 466 avenue Henri Matisse, 06140 Vence, ouverte mardi, mercredi, vendredi (10h - 11h30, 14h - 17h30), jeudi, samedi (14h - 18h), tél. : 04.93.58.03.26

 

La plupart des spécialistes du peintre Henri Matisse considèrent que sa période vençoise comme étant la plus créatrice. Tout commence en 1941 lorsque le peintre subit une lourde opération qui selon ses termes lui donne une deuxième vie. Matisse doit se reposer et il opte pour la ville de Vence car en cette période de guerre il craint un bombardement. Il pense s'y établir quelques semaines mais il restera finalement six ans. Durant cette période il crée dans l'urgence à la recherche d'une lumière intérieure issue d'un jaillissement de couleurs. Matisse va bâtir ce qu'il qualifiera de chef d'oeuvre à savoir la chapelle du Rosaire. Les couleurs bleue, jaune et verte dominent et le bâtiment avec son toit de tuiles bleues et blanches est surmonté d'une croix. Henri Matisse séjourne à la villa "Le Rêve" ou une jeune infirmière Monique Bourgeois qui entrera plus tard dans les ordres le soigne. Elle pose d'abord pour le peintre puis lorsqu'elle deviendra soeur Jacques Marie lui demandera de construire une chapelle. La congrégation des dominicaines à laquelle elle appartient n'en possède pas et elles doivent célébrer l'office dans un garage. Les plans du bâtiment sont conçus sous la direction de l'architecte Auguste Perret et les travaux de construction dureront 4 ans (1948 - 1951). Matisse peint les murs, réalise les vitraux et les habits liturgiques. Pour matérialiser davantage le lien qui unit Matisse à la ville de Vence un parcours indiqué par des flèches bleues peintes sur le sol part du Musée pour aller jusqu'à la chapelle. Chaque étape est ponctuée par une phrase de l'artiste et montre les paysages qui l'on inspiré (la lubiane, les baous, ...) dans son travail.

Le peintre Henri Matisse photgraphié par Dmitri Kessel dans la chapelle du Rosaire.

Le peintre Henri Matisse photgraphié par Dmitri Kessel dans la chapelle du Rosaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :