Madame Claude

par Philippe  -  19 Octobre 2021, 13:37

Madame Claude

Film réalisé par : Sylvie Verheyde, scénario : Sylvie Verheyde, produit par : Florence Gastaud, Thomas Ngijol, Karole Rocher, Nicolas Rocher, Netflix, photographie : Leo Hinstin, montage : Christel Dewynter, musique : Elise Luguern, distribution : Karole Rocher, Garance Marillier, Roschdy Zem, Pierre Deladonchamps, Liah O'Prey, Paul Hamy, Hafsia Herzi, ..., 1h52mn, (2021).

 

La réalisatrice et scénariste Sylvie Verheyde a voulu savoir pourquoi une femme nommée Fernande Grudet dite Madame Claude exerce toujours une certaine fascination alors qu'elle était proxénète dans la France des années 1960 et 1970 dirigée par le général de Gaulle puis Georges Pompidou. A l'époque les mères célibataires ne disposaient pas de nombreuses alternatives pour s'extraire de leur condition. Elles devaient travailler en usine ou chercher un mari. Fernande Grudet préfère monter à Paris et prendre le nom indéterminé de Claude car il en impose aux hommes surtout si une femme le porte. Rapidement elle fréquente le milieu et décide de créer un réseau de prostituées composé de jeunes filles qui n'ont pas réussi dans le mannequinat ou le cinéma. Elle forme, habille et éduque ces jeunes filles qu'elle offre aux puissants moyennant une "commission" de 30% sur les prestations. La réalisatrice Sylvie Verheyde s'attache à décortiquer le mythe qui entoure Madame Claude montrant une femme douée pour la communication avec une philosophie simpliste de la vie. Pour elle il n'y avait que deux choses importantes dans la vie : la nourriture et le sexe. N'étant pas douée pour la cuisine elle s'est rabattue sur le sexe. La carrière de Madame Claude commence de façon rapide mais elle se termine plus discrètement. Après un exil aux USA pour échapper au fisc elle retourne en France ou elle effectue plusieurs mois de détention avant de terminer sa vie dans l'anonymat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :