Twist à Bamako

par Philippe  -  6 Octobre 2022, 13:27

Twist à Bamako

Film réalisé par : Robert Guédiguian, scénario : Robert Guédiguian, Gilles Tourand, production : Marc Bordure, Angèle Diabang Brener, Robert Guédiguian, Yanick Letourneau, Agot Films et Cie, Ex Nihilo, France 3 Cinéma, Périphéria, Karoninka, Canal + international, Bibi Films, Diaphana, musique : Olivier Alary, Johannes Malfatti, photographie : Pierre Millon, montage : Bernard Sasia, distribution : Alice Da Luz, Stéphane Bak, Issaka Sawadogo, ..., 129mn, (2021).

 

Le Mali accède à l'indépendance au début des années 1960 et la jeunesse de ce pays danse des nuits entières sur le twist une musique symbole de liberté importée des Etats - Unis et d'Europe. Samba le fils d'un riche commerçant vit ce moment de façon intense en parcourant le pays afin de gagner les paysans à la cause de l'indépendance. En pays Bambara il rencontre le jeune Lara mariée de force dont la beauté et la détermination le bouleversent. Lara décide de suivre Samba vers Bamako ou elle espère trouver un travail et fonder un foyer avec lui lorsque ce dernier indique qu'il est prêt à adopter l'enfant qu'elle porte. Cependant les nouvelles autorités n'arrivent pas à gérer l'économie et la réforme du code de la famille ne voit pas le jour car il faut ménager les susceptibilités d'une société patriarcale. Samba et Lara décident de fuir vers l'Europe mais le frère et le mari de Lara tuent Samba et obligent Lara à les suivre car ils se considèrent comme les propriétaires de son corps. En 2012 Lara dance en cachette le twist avec ses petits - enfants en souvenir de Samba malgré la menace islamiste. Robert Guédiguian  décide de réaliser "Twist à Bamako" lorsqu'il voit une photo de Malick Sidibé représentant un jeune homme portant un costume blanc en train de danser avec une jeune fille. Il imagine l'histoire de ce couple d'abord sous la forme d'un documentaire puis d'un fiction. Robert Guédiguian s'éloigne de façon temporaire de la ville de Marseille et de ses acteurs fétiches (Ariane Ascaride, Gérard Meylan, Jean - Pierre Darroussin, Jacques Boudet, ...) pour aborder un sujet lié à l'histoire comme il l'avait fait pour "Le promeneur du champ de Mars" au sujet de François Mitterrand. Il montre une jeunesse malienne naïve mue par des idéaux révolutionnaires qui désire bâtir une nouvelle société au son du twist. Cependant ces idéaux se briseront sur une société patriarcale conservatrice dans laquelle les clubs de danse symbolisent la débauche.

Malick Sidibé "Twist à Bamako"

Malick Sidibé "Twist à Bamako"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :