Elvis

par Philippe  -  17 Octobre 2022, 08:59

Elvis

Biopic, réalisé par : Baz Luhrmann, scénario : Sam Bromell, Baz Luhrmann, Craig Pearce, Jeremy Doner, production : Bazmark Films, the Jackal Group, Gail Berman, Catherine Martin, Patrick McCormick, Andrew Mittmers, Priscilla Presley, Schuylh Weiss, Warner Bros. Pictures, Whalerock industries, musique : Elliott Wheeler, photographie : Mandy Walker, montage : Matt Vila, Jonathan Redmond, distribution : Austin Butler, Tom Hanks, Helen Thomson, Richard Roxburgh, Olivia DeJonge, Luke Bracey, ..., 152 mn, (2022).

 

Le biopic de Baz Luhrmann le réalisateur de "Moulin rouge" et de "Gatsby la magnifique" consacré au rockeur Elvis Presley plonge le spectateur dans une histoire qui commence en 1955 lorsqu'un imprésario et directeur de cirque ambulant Tom Parker dit "le colonel Parker" découvre dans le festival de country (Gran Ole Opry) un jeune chanteur sous contrat avec le label Sun Records. Parker comprend immédiatement le potentiel de ce débutant. Il rachète le contrat pour quelques milliers de dollars puis lance la carrière d'Elvis Presley. Le réalisateur Baz Luhrmann s'inspire du film "Amadeus" de Milos Forman pour bâtir l'intrigue d' "Elvis". "Amadeus" oppose deux musiciens Salieri et Mozart dont le premier comprend et jalouse le talent du second jusqu'à précipiter sa chute. "Elvis" se concentre sur les rapport complexe entre le colonel Parker et Elvis Presley. Le pseudo colonel Parker s'appelle en réalité Andréas Cornelis Van Kujik et il a quitté son pays natal la Hollande pour aller aux USA car il est impliqué dans un meurtre. A son arrivée il prend le nom d'un officier recruteur de l'US Army et se lance dans la direction de plusieurs cirques ambulants. Le pseudo colonel Parker est accro aux jeux d'argent ou il perd de fortes sommes. Les commissions qu'il perçoit sur les contrats liant Elvis Presley à Hollywood puis à Las Vegas lui permettent d'éponger ses dettes. Cette relation complexe amène certains rockeurs comme Jerry Lee Lewis à dire que Parker se comportait avec Elvis Presley comme un dompteur avec un animal.

 

La musique d'Elvis Presley puise ses racines parmi la musique Afro - Américaine et il entretenait de nombreux liens avec les membres de la communauté Afro - Américaine de Tupelo (Etat du Mississippi) ville dans laquelle il voit le jour. Ces relations ne plaisent pas aux politiciens sudistes assez racistes à l'époque. Le déhanché suggestif d'Elvis Presley sur scène en particulier dans le film "Bagarre au King Creole" de Michaël Curtis (1958) séduit les jeunes filles mais exaspère les puritains et le départ du chanteur pour Allemagne ou il effectue son service militaire calme les esprits. Il parvient même à se façonner l'image d'un gendre idéal après son mariage avec Priscilla. Elvis Presley admirait James Dean et il voulait débuter un carrière d'acteur. Le colonel Parker n'a donc aucun mal à le faire signer pour tourner dans de lucratifs nanars qui nuisent à son image de rockeur. Tous le monde pense que la carrière d'Elvis Presley est derrière lui mais une résurrection inespérée intervient en 1968 lorsqu'il doit enregistrer un show traditionnel pour Noël. Le colonel Parker exige qu'Elvis chante habillé en costume mais le producteur Steve Binder impose une tenue de cuir noir et un décors minimaliste. Après le show Elvis Presley entame une nouvelle carrière prometteuse ponctuée de tubes qui se termine lorsque le colonel Parker criblé de dettes incite le chanteur à signer un contrat pour une série de shows à Las Vegas.

 

Le colonel Parker tire profit de la peur qu'éprouve Elvis Presley à se faire abattre. Durant les années 1960 il a vu le président John Fitzgerald Kennedy puis son frère Robert Fitzgerald Kennedy et enfin le pasteur Martin Luther King tomber sous les balles de tueurs. Cette violence clôt même ces années avec le meurtre de Sharon Tate et le concert d'Altamont. Elvis Presley va donc résider dans des lieux surveillés (palaces ou Graceland) loin de la foule et les shows à Las Vegas évitent les tournées épuisantes pour un homme devenu la caricature d'un rockeur après des abus de médicaments et de nourriture. La collaboration entre le colonel Parker et Elvis Presley se termine en 1973 avec le show "Eté avec Elvis". Austin Butler incarne un Elvis convaincant et il fait figure de révélation et Tom Hanks se glisse facilement dans la peau de Parker car il a lui - même vécu une telle relation toxique avec un imprésario. Le colonel Parker endosse à merveille le rôle du méchant mais il faudrait se demander quelle aurait été l'attitude de critiques si ils avaient été à sa place. L'histoire d'Elvis Presley illustre à merveille les deux faces d'une success story américaine avec sa part de rêve (la gloire) et de cauchemard (drogue, vie brisée).

 

 

Austin Butler dans "Elvis" de Baz Luhrmann durant le show de Noël 1968

Austin Butler dans "Elvis" de Baz Luhrmann durant le show de Noël 1968

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :